Achat Futé
Guide d'achat  
Un guide d'achat, pour réussir vos achats
  Acheter une canne à pêche
Guide d'achat /  Achat articles de sport /  Canne à pêche 

Canne à pêche

Matériel et canne à pêche à acheter & Techniques de pêche



La canne à pêche est l'outil de base pour pêcher. Avant l'achat, il est donc essentiel de bien réfléchir à ce qu'on souhaite précisément de celle-ci.
Il existe une grande variété de cannes à pêche, et il est essentiel de choisir une canne bien adaptée à vos besoins.
La pêche à la ligne (en mer ou en rivière) est une activité qui plait généralement très vite à ceux qui attrapent du poisson, et qui ennuie tout aussi rapidement les autres.
Disposer du matériel de pêche adéquat est probablement l'élément le plus essentiel (avant même les techniques de pêche). Il existe en effet de très nombreuses cannes à pêche, et chacune d'elle ne permet de pêcher efficacement que dans certains cas particuliers.

Les modèles et performances des cannes à pêche évoluent régulièrement, et de nombreux paramètres sont à prendre en considération pour bien choisir sa canne.

La technique de pêche, le lieu, les poissons visés, ... de nombreux éléments influent dans le choix du matériel approprié.
Il vaut mieux savoir ce que l'on souhaite avant de se rendre chez le marchand. A défaut, vous risquez d'acheter trop vite, et de ne pas prendre un matériel adéquat.
Pour s'y retrouver il faut déterminer quelles caractéristiques doit avoir votre matériel pour répondre à la pêche à la ligne que vous envisagez.

Ou et comment s'informer pour savoir quel type de canne à pêche est le plus adapté à ma technique de pêche ?

Certains sites Internet expliquent très bien quelles sont les techniques de pêches les plus pratiquées dans chaque région, et le matériel à utiliser pour avoir de bonnes chances de succès.

Les sites à vocation informative explicitent davantage les techniques de pêche, et les sites commerciaux se concentrent plutôt sur les spécificités de chaque canne.
Sur les sites de vente, les cannes sont généralement classées par type de pêche, afin de faciliter les recherches et le choix du matériel.

Définissez votre technique de pêche et les caractéristiques souhaitables pour votre canne, puis comparer les offres des sites commerciaux pour faire votre choix.

Les sites de particuliers, passionnés, consacrés à la pêche sont nombreux, et ils sont toujours riches en enseignements.
Même les pêcheurs les plus chevronnés ont intérêt à en visiter quelques uns de temps en temps.
Ils aident à déterminer comment améliorer ses techniques et son matériel, pour pêcher mieux et plus (de poissons).

Les sites commerciaux (consacrés au sport ou spécialisés dans la pêche) présentent les modèles les plus récents et leurs caractéristiques. Les cannes sont classées par type de pêche (surf casting, pêche en bateau, ...).


Achat d'une canne à pêche

Pour choisir une canne à pêche, il faut tout d'abord déterminer les caractéristiques nécessaires pour pratiquer la pêche souhaitée dans de bonnes conditions (longueur de la canne, sa solidité et sa sensibilité, la puissance du moulinet et son poids maximum souhaité, ...).

Les magasins de pêche (notamment les boutiques en lignes) donnent des indications, pour chaque canne, sur les techniques de pêche qui lui correspondent le mieux. Mais ces commentaires sont subjectifs, car de nombreux paramètres entrent en jeu (taille des poissons visés, distance souhaitée lors du lancer, canne le plus souvent posée ou en main, ...) et c'est à vous de cerner les caractéristiques à souhaiter.

Pour l'achat une canne à pêche, on peut soit acheter un ensemble complet (canne + moulinet) proposé à un prix généralement attractif, soit acheter séparément la canne et le moulinet.
La deuxième solution offre beaucoup plus de possibilités, mais coute plus cher.

De façon générale, la canne idéale est longue, légère, solide, flexible, et bien effilée à son extrémité (tout en restant assez rigide pour ne pas trop plier en cas de belles prises).
Le moulinet doit être léger (facile à porter longtemps), puissant (capable de remonter de gros poissons), solide, et avec un frein de qualité (fiable, et facile à régler).
Bien sûr les prix augmentent vite, et c'est à vous de déterminer les qualités minimales requises, puis de rechercher le meilleur rapport qualité / prix.

La canne à pêche

Pour disposer d'un matériel de pêche performant, il faut tout d'abord déterminer comment on souhaite pêcher (de quel endroit et de quelle façon) et quels poissons on vise.
Selon l'endroit ou vous vivez (ou passez vos vacances), vos possibilités seront probablement multiples, que ce soit au bord de la mer ou près d'un cours d'eau douce (rivière, lac, ...).

La canne à pêche est l'élément de base pour pêcher.
Ses caractéristiques doivent être adaptées aux nécessités de la pêche visée.

Taille de la canne à pêche

La taille, de la canne à choisir, dépend de la distance entre la position du pêcheur et l'endroit ou se trouvent les poissons. Plus celle-ci est longue, plus la canne à pêche doit être grande.
Les cannes longues sont généralement télescopiques (ou téléréglable), ou en deux ou trois morceaux que l'on doit relier entre eux lors du montage de la canne.

Solidité et sensibilité de la canne

La canne à pêche doit être assez solide pour permettre de remonter les poissons que l'on pense attraper.
La diamètre et la flexibilité doivent être suffisants pour éviter de casser votre canne.
Plus le bout de la canne sera effilé (fin) plus vous pourrez sentir le poisson mordre l'appât (si vous tenez votre canne à la main), et plus votre canne s'agitera pour signaler qu'un poisson à mordu à l'hameçon (notamment si vous utilisez une clochette accrochée au bout de la canne).

Pour conjuguer solidité et flexibilité, les matériaux utilisés lors de la fabrication de la canne doivent avoir ces qualités.
Le bambou est très pratique et efficace pour la pêche en rivière, en particulier pour les petites poissons. Il est robuste et souple à la fois, et sa pointe est effilée.
Toutefois, pour plus de solidité et de souplesse encore, une canne à pêche en graphite ou en carbone (très souvent utilisés par les fabricants) est recommandée.

Le moulinet de la canne à pêche

Un moulinet est une bobine de fil avec une manivelle, fixée à une canne à pêche. Il permet au pêcheur de disposer d'une très longue ligne lors des lancers, et de remonter le poisson très rapidement (même sur une longue distance).
Choisir une canne à pêche avec un moulinet est indispensable si la zone de pêche est éloignée de la position du pêcheur. Le moulinet permet d'envoyer l'appât (relié à un hameçon au bout du fil de pêche) assez loin de la position du pêcheur (jusqu'à plusieurs dizaines de mètres).

Les anneaux de la canne

Les anneaux de la canne à pêche doivent être solides, et laisser glisser le fil sans difficulté.
Il est aussi très important que les anneaux soient solidement fixés à la canne, surtout si on souhaite pêcher de gros poissons.

Le matériel de pêche

La canne à pêche ne suffit bien sûr pas pour attraper des poissons. Divers articles de pêche sont complémentaires et tout aussi indispensables.

Fil de pêche

Les fils se distinguent par leur diamètre, leur solidité, et leur couleur.
La résistance du fil de pêche est en partie liée au diamètre de celui-ci, mais pas seulement. En effet, tous les fils ne sont pas constitués de la même façon (matière, tissage, ...), et chaque technique de conception produit des fils plus ou moins solides.

Le diamètre et la résistance (en kg) sont indiquées sur les boites. Assurez vous de prendre un fil assez résistant pour sortir les poissons que vous pensez pouvoir pêcher (et n'oubliez pas qu'un poisson encore dans l'eau pèse plus lourd qu'un poisson suspendu ou bout du fil hors de l'eau).
Choisissez un diamètre pas trop épais, afin que le fil reste peu visible des poissons, et pour éviter de compliquer les noeuds de pêche.
Un fil coloré (jaune, rose, ...) permet de mieux voir le fil, mais risque d'être repéré par les poissons ...

Plombs

Les plombs de pêche permettent d'envoyer l'hameçon et l'appât là ou le poisson se trouve. Grâce à leur poids, on peut lancer le bas de ligne en direction de l'endroit ou sont les poissons.
Grâce aux plombs on peut aussi fixer l'appât sur le fonds dans la zone désirée.

Hameçons

Les hameçons sont à placer au bout de la ligne, et à dissimuler avec l'appât (vers, ou autre esches).
Ils sont conçus pour accrocher les poissons, et rester fixés dans la bouche des ceux-ci jusqu'à ce qu'on les décroche.
Les hameçons renversés (c'est indiqué sur l'emballage, ils sont un peu plus tordus que les autres) sont conseillés pour les poissons très méfiants, car il est plus facile de s'y accrocher qu'avec un hameçon classique (droit).

Epuisette

Si vous pensez attraper de gros poissons (de plus de 250 g), il est préférable d'avoir une épuisette, afin d'attraper les poissons dès leur sortie de l'eau. A défaut d'épuisette, ils risquent de réussir à se décrocher de l'hameçon (et de retomber à l'eau) en s'agitant dans tous les sens.

Leurre

Les leurres sont des appâts artificiels qui ressemblent à de vrais proies régulièrement consommées par les poissons. Il est toujours largement préférable d'utiliser des leurres dont l'apparence sous l'eau correspond bien à ce que les poissons visés ont l'habitude de manger sur le secteur de pêche.

Appâts

Les appâts sont des portions de nourritures naturelles appréciées par les poissons.
Là aussi il est très fortement conseiller d'utiliser des appâts similaires à ce que les poissons visés ont l'habitude de manger sur la zone de pêche concernée.
Ces appâts peuvent être des vers, mais aussi de nombreux autres types de nourriture.
En mer, on utilise aussi souvent des morceaux de crabe, de coquillage, de poisson, ...
En eau douce, on utilise souvent des insectes (sauterelles, ...) ou des morceaux de légume (maïs, ...).




Pêche en mer ou en eau douce

Les deux grands types principaux de pêche sont la pêche en mer et la pêche en eau douce.

Pour la pêche en mer (ou dans l'océan), on distingue essentiellement la pêche au bord de l'eau, et la pêche en pleine mer sur un bateau.
Depuis le bord de mer, il existe de nombreuses techniques, sur les rochers (surtout en mer méditerranée) ou sur la plage (surtout dans l'océan).
Sur un bateau, on peut pêcher à la traine (avec le bateau qui avance très lentement et un leurre au bout du fil de la canne à pêche) ou à l'arrêt.

Pour la pêche en eau douce, la variétés des cours d'eau (et des poissons qui y habitent) sont tels, que les techniques varient très fortement d'un endroit à l'autre.

Techniques de pêche (à la canne)

Chaque type de poisson nécessite une technique particulière : A chaque poisson sa pêche.
L'habitat, la nourriture favorite, le degrés de méfiance, ta taille, ... de nombreux facteurs sont à prendre en compte lorsqu'on établit la technique à utiliser pour pêcher une variété de poisson.

La pêche au toc

La pêche au toc (qui se pratique aussi bien en mer que dans l'eau douce) consiste à utiliser des appâts naturel et à garder la canne en main avec le fil légèrement tendu, afin de ressentir les tocs (appelés aussi des pites) lorsque le poisson mord l'appât.
Dès que le poisson mord franchement, il faut le ferrer (l'accrocher avec l'hameçon) en tirant brusquement (mais avec une amplitude modérée) la canne vers le haut.

Pour la pêche au toc, on utilise généralement assez de plomb pour que le bas de ligne se pose sur le fond (c'est une pêche à la plombée). Ainsi, on peut plus facilement localiser la zone de pêche visée, et la ligne tendue permet de mieux détecter les tocs.

Une canne à pêche au toc doit avoir son extrémité assez fine pour et flexible pour permettre détecter les touches (lorsque le poisson mord l'appât).

La pêche au coup

La pêche au coup consiste à attirer les poissons sur un secteur de pêche choisi (par le pêcheur) avant de commencer à pêcher. Elle fonctionne très bien en mer et dans les cours d'eau douce (rivière, lac, ...).

On utilise souvent des poudres d'appât (adaptés aux poissons visés) qu'on verse durant quelques jours sur le poste de pêche.
Puis, on utilise souvent (mais ce n'est pas obligatoire) le même appât pour pêcher, mais accroché au bout de l'hameçon cette fois.

La canne pour la pêche au coup, sera une canne adaptée à la pêche au bord, donc généralement assez longue et avec un moulinet.
Comme le plus souvent les poissons visés par cette pêche (carpe, silure, bar, ...) sont assez gros, la canne à pêche sera de préférence assez solide. Et afin de bien sentir les touches, la canne devra aussi avoir son extrémité assez effilée (tout en étant solide et flexible pour ne pas casser).

La pêche en surfcasting

La pêche en surfcasting consiste à pêcher du bord de mer (ou de l'océan) et de profiter des vagues qui ramènent les gros poissons du large.
Cette pêche se pratique très souvent sur la plage, mais on peut aussi la pratiquer depuis un poste rocheux.

On utilise des appâts assez gros et qui tiennent bien sur l'hameçon (bibi, morceau de crabe, ...), afin d'éviter que les petits poissons ne les mangent.
L'hameçon doit bien sûr être assez gros (afin de permettre de bien ferrer les poissons de belle taille et d'éviter les plus petits).

La canne à pêche de surfcasting doit être très longue pour qu'on puisse lancer loin du bord. Elle doit aussi être solide avec un puissant moulinet, afin de permettre de ramener de gros poissons sans risquer de se casser.

La pêche à la traine

La pêche à la traine consiste à pêcher sur un bateau qui avance très lentement avec un leurre (un faux poisson de type rapala par exemple) accroché au bout de la ligne (située à une distance de l'ordre de 30 mètres de l'arrière du bateau).
Cette pêche est généralement très efficace, car le bateau peut prospecter de grande distance.

Quelques poissons d'eau douce très appréciés des pêcheurs ...

La truite, la carpe, et le brochet, sont trois des poissons les plus appréciés des pêcheurs.

La pêche à la mouche (et sa canne), pour les truites

Dans les cours d'eau douce ou l'eau est bien oxygénée (grâce au courant), on trouve des truites.
Celles-ci sont de nature méfiante, et aime manger les mouches qui tombe à la surface de l'eau.
La technique de la pêche à la mouche est une des plus utilisée pour attraper les truites. Elle est particulièrement efficace puisqu'elle est conçue spécialement pour attraper les truites.

On utilise de fausses mouches (des leurres qui ressemblent beaucoup à de vrais mouches lorsqu'elles flottent à la surface de l'eau), avec une canne à moulinet.
On lance régulièrement la mouche en divers endroits à la surface de l'eau, de manière à simuler une mouche qui vole et qui tombe dans l'eau.
On se déplace à l'aide de bottes assez hautes dans des eaux peu profondes, à la recherche de truites.

La canne à mouche (pour la pêche à la truite) doit être assez légère pour permettre des lancers continus sans se fatiguer à l'excès. La canne doit aussi être solide, afin de ne pas casser si une grosse truite est accrochée.

La pêche à la carpe (et sa canne)

Les carpes vivent généralement dans de grandes étendues d'eau plutôt statiques (lacs, mares, ...).
Ce sont des poissons omnivores (ils mangent un peu de tout) : larves diverses, vers, gammares, daphnies, ... mais aussi des graines, des plantes aquatiques, ...

On pêche souvent la carpe avec des graines de maïs. C'est un légume très apprécié de ces gros poissons d'eau douce. De plus, c'est un appât très facile à trouver et à utiliser.
La pêche à la carpe est une pêche au coup : On attire préalablement les carpes à l'aide de mixtures au maïs (ou des graines de maïs cuites tout simplement), qu'on répand régulièrement dans la zone de pêche, afin d'habituer les carpes à venir s'y nourrir.
Puis une fois que les carpes ont pris l'habitude de venir se nourrir dans la zone visée, on peut commencer à pêcher, avec des graines de maïs (cuites) accrochées au bout de l'hameçon.

La canne à carpe doit permettre des lancers et être assez solide. Il faut une canne à pêche assez longue avec un moulinet, qui soit capable sortir de belles prises (de grosses carpes).

La pêche au brochet (et sa canne)

L'utilisation d'appâts naturels (au toc) fonctionne assez bien avec le brochet (avec un petit poisson vivant ou mort accroché à l'hameçon par exemple).
La pêche au leurre est toutefois plus classique : on peut pêcher le brochet du bord (avec un leurre qui imite un poisson vivant, comme un rapala ou un cuiller ondulant).
Attraper le brochet à la traine (depuis un beateau) est aussi très efficace.

Le montage de la canne à pêche

Pour monter sa canne, il faut savoir exactement comment on souhaite pêcher, afin d'utiliser le fil et le bas de ligne approprié (épaisseur du fil de bas de ligne, taille et forme de l'hameçon, les poids, ...).
Le fil du moulinet devra être solide (largement assez résistant pour sortir les poissons), et le bas de ligne devra l'être un peu moins (afin qu'une éventuellement cassure se produise plutôt à ce niveau qu'ailleurs) mais assez pour sortir les poissons espérés.

Si on souhaite pêcher à la calée (au fond de l'eau), il est nécessaire que les plombs soient assez lourds pour faire couler le bas de ligne et résister au courant. Si on veut pouvoir lancer assez loin, le plomb devra peser au moins 30 grammes au minimum.
Si on préfère utiliser un bouchon, le plomb doit peser le poids nécessaire que ce dernier s'enfonce à moitié dans l'eau, mais pas davantage.

L'hameçon doit être placé à au moins 30 cm du plomb, afin que les poissons ne fassent pas le lien avec lui.
Il peut être placé au dessus ou au dessous de celui-ci.
En cas de pêche à la calée, si l'hameçon est placé au dessous, il repose généralement de façon plus naturelle sur le fond, mais au dessus il est plus facilement repéré par les poissons.
Pour les pêches au bouchon, il est préférable de placer l'hameçon sous le plomb (sauf si le courant est fort).

Pour fixer le plomb et les hameçons, des noeuds très simples suffisent. Le fil de pêche ne doit pas être trop épais sinon, les noeuds seront moins solides.



Autres fiches de conseils d'achat en articles de sport

choix  Achat chaussures de sport (article de sport)
choix  Achat tapis de course (article de sport)

Une question à poser sur l'achat d'une canne à pêche dans le forum ?

choix  Achat matériel (canne à pêche, ...), montage, et techniques de pêche : Posez une question, ou donnez votre avis