Guide d'achat  
  Ustensile de cuisine
Guide d'achat /  Cuisine et aliments /  Choisir une poêle à frire - Guide d'achat  

Poele a frire

Poêle à frire

  :  

Quelle poêle à frire choisir ?

Les 7 critères qui permettent de bien choisir sa poêle à frire.
La meilleure poêle est celle qui correspond le mieux à vos priorités lors de la cuisson de vos aliments.

Qu'est-ce qu'une bonne poêle ? Quelle poêle à frire acheter ?
Chaque type de poêle à frire à ses avantages et ses inconvénients, même si certaines d'entre elles accumulent plus de qualités que d'autres. C'est en fonction de vos critères et de vos priorités personnelles, que vous devez choisir un modèle qui vous convienne. L'aspect sanitaire, le type de cuisson à privilégier, la durabilité de l'ustensile, le prix, etc ... A vous de déterminer ce qui compte le plus pour vous, afin de trouver la bonne poêle.


Les 7 critères pour choisir sa poêle à frire


Choisir sa poele a frire

Sept critères permettent de déterminer quel type de poêle à frire vous conviendra le mieux.
C'est en fonction de l'importante que vous donnerez à chacun d'eux que la poêle qu'il vous faut s'imposera d'elle même dans votre esprit.

La santé

L'impact du type de poêle à frire utilisé pour cuire vos aliments peut avoir des effets importants au fil des années sur votre santé.
De nombreuses poêles contiennent des substances cancérigènes, et dès qu'elles commencent à être abimées, on a un risque d'avoir de petites particules nocives dans les aliments cuits à la poêle, ou de respirer de la fumée toxique lors de la cuisson.

Les modèles en aluminium présentent un risque. L'aluminium étant reconnu comme dangereux pour la santé, il est préférable d'éviter d'exposer les aliments à ce métal.
Le téflon est une substance anti-adhésive vedette (que l'on trouve très souvent dans les poêles en aluminium ou en inox, et dans les poêles en pierre).
Depuis quelques années, la colle utilisée pour fixer le revrêtement en téflon au fond de la poêle n'est plus du PFOA reconnue cancérigène (vérifier tout de même par précaution sur l'étiquette). Donc même en cas de cuisson à température élevée la cuisson est assez saine pour la santé. Toutefois avec les revêtements en téflon, une cuisson à feu doux est recommandé afin de ne pas endommagée ce type de poêles assez fragiles.
Les poêles anti-adhésives à revêtement en céramique sont un peu plus écologiques, mais s'abîment elles aussi lorsqu'on chauffe fortement la plaque.

Certaines poêles sont plus saines que les autres pour la santé.
Ce sont celles en inox (sans revêtement ni émail) et celles en fer ou en fonte (composées d'acier et de carbone).

Le type de cuisson souhaité

Si vous aimez saisir vos aliments afin de créer une légère couche grillée en surface, les poêles en fer, en inox, et celles en aluminium, sont performentes pour ce type de cuisson.
Par contre, évitez d'utiliser un modèle en fonte dans ce cas (cette matière chauffant assez lentement, progressivement), de même que les poêles anti-adhésives (dont les revêtements souffrent d'une chaleur excessive).

Si vous préférez faire mijoter à feu doux et laisser cuire lentement, alors la poêle en fonte est idéale, de même que les poêles anti-adhésives (en pierre, en téflon, ou en céramique).
Celles en inox peuvent aussi le faire avec efficacité.
Il vaut mieux ici éviter les modèles en fer et en aluminium, des métaux qui chauffent trop rapidement pour ce type de cuisson.

Le confort d'utilisation et d'entretien

Le fer (une fois le cullotage effectué) n'accroche pas, de même que la fonte (sauf à haute température). Les poêles ayant des revêtements anti-adhérents non plus bien sûr.
L'inox a tendance à accrocher les aliments, de même que l'aluminium. Pour ces deux métaux, en l'absence de revêtement anti-adhésif, il faut ajouter un peu d'huile ou de beurre dans la poêle à frire afin de limiter les risques. Mais même avec un peu de matières grasse, les modèles en inox peuvent accrocher ... c'est le défaut principal des poêles en inox sans revêtement anti-adhésif.

Nettoyer la poele à la machine

Les poêles en inox (avec ou sans revêtement) et celles en aluminium peuvent être nettoyées à la machine à laver la vaisselle sans problème.
Par contre, celles en fer et en fonte doivent être rincées à l'eau chaude sans poduits de lavage (afin de ne pas perdre leur culottage). Mais on peut les frotter avec des éponges abrasives (et non métalliques) sans problème par contre.

La solidité et la durée de conservation de la poêle

Les poêles en fonte et en fer (composées d'acier et de carbone) sans revêtement, sont très solides et peuvent être conservées de très nombreuses années.
Elles ne craignent pas les coup de couteaux, et se bonifient même avec l'âge (les propriétées anti adhérentes augmentent avec le temps, à condition de ne pas les laver avec des détergents).

Les modèles ayant des revêtements anti-adhésifs sont les plus fragiles. Ceux en céramique ont une durée de vie très courte (2 ans environ).
Pour ceux en téflon c'est guère mieux.
Pour éviter d'abîmer trop rapidement ces poêles, il faut utiliser un feu doux.

Le prix

Les poêles à frire les moins chères sont en aluminium (bien sûr elles présentent de nombreux inconvénients, comme expliqué plus haut).
Celles en fer sont un peu plus chères, mais restent assez bon marché.
Les modèles en inox sont généralement sensiblement plus cher (ils combinent plusieurs métaux).
Les poêles en fonte sont les plus coûteuses (notamment en raison de leur processus de fabrication, plus long).

Le poids

Les modèles en fonte pèsent assez lourd, ce qui peut parfois constituer une gêne pour certaines personnes.
A l'inverse, les poêles les plus légères sont en aluminium.

Compatibilité de la poêle

Les personnes qui disposent de plaques à induction doivent s'assurer que la poêle soit compatible avec ce mode de cuisson.
Celà doit être indiqué sur le modèle lors de l'achat.

Pour être compatibles avec l'induction, les poêles doivent réagir au magnétisme. Les métaux comme le fer, la fonte, et l'inox conviennent très bien, à l'inverse de l'aluminium.
De plus, les ustensiles doivent être assez épais afin d'éviter la déformation du métal lors de la cuisson (au moins 2-3 mm, ce qui est généralement le cas des modèles vendus dans le commerce aujourd'hui).


Choix de la poêle en fonction des aliments à cuire


cuire la viande à la poele

- Pour bien saisir les viandes (et les griller légèrement en surface), une poêle à frire en fer est idéale. Les modèles en inox et en aluminium conviennent aussi, même si celà accroche un peu...
Si vous souhaitez faire cuire lentement la viande (pour la rendre très tendre) en la faisant mijoter à feu doux, alors préférez une poêle en fonte ou un modèle avec un revêtement anti adhésif. Une poêle en inox peut convenir, si on ajoute de la matière grasse (de l'huile par exemple).

- Pour faire griller les légumes (et les garder croquant à l'intérieur), une cuisson rapide à feu puissant est souhaitable. Une poêle en fer est parfaite.
Là aussi l'inox ou l'aluminium peuvent aussi convenir, mais avec pas mal de matière grasse (pour éviter l'adhérence).
Pour avoir des légumes fondants, il faut les laisser mijoter longuement à feu doux. Choisissez donc plutôt dans ce cas une poêle en fonte ou un modèle avec un revêtement anti-adhésif (téflon ou céramique par exemples). Pour l'inox, il faut ajouter du beurre ou de l'huile.

- Pour les aliments qui collent très facilement à la poêle (comme les crêpes, les oeufs, les omelettes, les pommes de terre, etc ...) lors de la cuisson, un modèle en fer ou en fonte fonctionne très bien si la poêle été bien culottée.
Bien sûr, on peut aussi utiliser une poêle avec un revêtement anti-adhésif. C'est justement pour ce type d'aliments qu'elles sont les plus utiles.
Si on préfère un modèle intégralement en inox, là encore il faudra mettre une certaine quantité de matière grasse (du beurre ou de l'huile par exemple) pour éviter que la nourriture s'accroche trop.

- Pour cuire le poisson, il est préférable d'utiliser un ustensile qui n'accroche pas aux aliments. Une poêle anti-adhérente est recommandée (pierre, téflon, ou céramique).
Pour une cuisson lente visant à rendre le poisson savoureux sans le griller, la fonte est idéale.


Pièges à éviter sur les appellations commerciales

Les qualificatifs commerciaux donnés aux poêles à frire dans le commerce sont bien souvent assez trompeuses.

Par exemple, un modèle en fonte d'aluminium n'a rien à voir avec un modèle en fonte. La fonte est en acier et en carbonne, et non pas en aluminium.
Ce nom de fonte d'aluminium vient du processus de fabrication durant lequel on procède par moulage, mais l'aluminium n'est pas de la fonte pour autant.

Avec l'inquiétude liée aux produits dangereux contenus dans certaines poêles, des noms rassurants apparaissent.
C'est notamment le cas de la poêle en pierre qui sonne naturel donc sain, mais contenant en réalité très peu de minéral.


Fautes d'orthographe classiques ...

poele / poelle / poèle / pôele / poel / poële à frire / poil à frire
Bien sûr la bonne orthographe est poêle, et poêle à frire.

Une autre erreur classique est de dire " un poèle à frire " à la place de " une poêle à frire ".
Un poêle est un appareil de chauffage. A ne pas confondre avec une poêle qui est un ustensile de cuisine.


A voir aussi ...
  1. Qu'est-ce que le culottage d'une poêle à frire ?

Une question sur les poêles dans le forum ?

choix  Pour bien cuisiner ... Quelles poêles faut-il avoir dans sa cuisine ?

free web stats