Achat Futé
Guide d'achat  
Un guide d'achat, pour réussir vos achats
  La synergologie
Guide d'achat /  Livres /  Synergologie /  langage des mains 

La synergologie

Langage des mains

La façon dont votre interlocuteur traite ses mains, va réveller son état d'esprit du moment. Se les frotte t-il ? Se gratte t-il certaines parties de celles-ci ? Comment sont-elles positionnées par rapport à vous ?
Divers éléments permettent de se faire une idée assez précise de l'état d'esprit de la personne à laquelle vous vous adressez, et notamment de ses sentiments du moment à votre égard.
L'observation des mains chez une personnes est très efficace pour décrypter son état d'esprit du moment.

Philippe Turchet développe bien ce sujet dans son livre La Synergologie, avec des descriptions et des schémas simples et clairs.

 Psychologie & Synergologie

 choix  Mains cachées
 choix  Mains fermées
 choix  Mains moites

 choix  Gratte la paume de la main
 choix  Gratte la face interne des doigts de la main
 choix  Gratte le dos de la main
 choix  Caresse légèrement le dos de sa main

 choix  La poignée de main

L'exposition et l'ouverture de la face intérieure des mains

Selon la face des mains qui est mise est avant, cela révelle un désir d'ouverture (lorsque ce sont les faces intérieures des mains qui sont mises en avant) ou au contraire de la réserve (si les faces externes des mains sont les seules visibles).
Si la personne garde les mains cachées (dans son dos ou dans ses poches, par exemples), c'est qu'elle souhaite ne pas s'impliquer émotionnellement pour le moment (dans l'échange verbal ou non verbal qui se déroule à ce moment là).

Si la personne observée garde les mains fermées, c'est aussi le signe d'une réserve. Elle ne s'ouvre pas aux sentiments, et préfère se protéger.
Inversement, si elle a les mains largement ouverte, elle consent à partager des émotions, et à exprimer les siennes ouvertement.

Lorsqu'une personne en accueille une autre avec la paume grande ouverte et tournée vers le haut, c'est un signe d'ouverture très clair.

Les mains moites soulignent un manque de confiance en soi

Une personne qui transpire des mains est généralement quelqu'un qui a peur de mal faire, de ne pas être à la hauteur de ce qu'elle souhaite réaliser.
Par exemple lors d'un entretien d'embauche, les candidats transpirent souvent des mains.

D'autre zones du corps (les aiselles et les pieds notamment) peuvent aussi être concernées par la transpiration liée au stress, mais pour des raisons différentes.

Une main qui gratte l'autre est le signe d'une gêne

Si lors d'une discussion, une personne gratte la face interne de sa main, c'est qu'elle n'ose pas imposer ses souhaits (malgré elle). C'est le signe d'un manque d'assurance et d'un excès de timidité.
Par contre, si c'est la face externe qui semble l'irriter, c'est que la personne se sent victime et qu'elle n'apprécie pas le comportement des autres à son égard.

Il se gratte la paume de la main

C'est l'expression d'une timidité, d'un manque d'assurance.
La personne souhaite en faire davantage, mais elle n'ose pas par peur de se faire rejetter.
Ce conflit intérieur se traduit par une micro-démangeaison de la face interne de la main.

Si il se gratte la face interne des doigts

Quelqu'un qui se gratte la face interne des doigts lors d'une discussion avec d'autres personnes, souhaiterait généralement pouvoir gérer plus de choses, avoir davantage de pouvoir et de responsabilité sur le sujet auquel il est en train de penser.
Il est frustré de voir que d'autres s'en chargent à sa place, alors qu'il voudrait le faire lui même. Mais il n'ose pas s'imposer ...

Si ce sont les extrémités des doigts qu'il gratte, alors c'est le signe qu'il ressent une urgence, et qu'il voudrait pouvoir intervenir pour accélérer les choses.

Il se gratte le dos de la main ou la partie externe des doigts

Si la personne se gratte le dos de la main ou la partie externe des doigts, c'est un signe montrant qu'elle se sent dépossédées de quelque chose qui lui tenait à coeur. Le grattement du dos de la main est sa façon insciente de l'exprimer en silence.
Celà arrive, par exemple, lorsqu'une personne voit son statut, ou son rôle, remis en question contre sa volonté.

Si la main est fermée lorsqu'il se gratte celle-ci, c'est le signe d'un énervement de la personne. Elle n'apprécie pas quelque chose, et souhaiterait que cela cesse rapidement.
La personne se contrôle et se retient d'exprimer son état d'esprit avec violence.

La micro-caresse des mains

L'homme ou la femme caresse légèrement le dos de sa main tout en affirmant être indifférent au sujet évoqué.

Ce signe traduit inconsciemment le fait que la personne affirme « se laver les mains » de ce qui est évoqué, c'est à dire y être indifférente, alors qu'en fait cela l'irrite sensiblement mais qu'elle ne veut pas le dire.

Décryptage de la poignée de main

La poignée de main est révelatrice lorsque deux personnes se rencontrent, main encore plus lorsqu'elles se quittent après un moment passé ensemble. En ettet, les émotions vécues durant la rencontre se révèleront alors lors de cette poignée de main.

Généralement, une poignée de main ferme (non molle, et qui n'est pas trop ferme au point de faire mal non plus) est le signe d'une personnalité droite et honnête. Mais ce fait étant très connu, beaucoup de personne le font de manière à donner une bonne image, alors que ce n'est pas naturel pour eux.
Par contre, d'autres éléments liés à la poignée de main sont plus fiables.

C'est toujours essentiellement le comportement de l'initiateur de la poignée de main (celui qu tend sa main le premier vers l'autre) qui peut être analysée. L'autre devant s'adapter aux mouvements initiés, son comportement est moins révélateur et significatif.

La proximité du corps lors de la poignée de main

Si la personne tend le bras de manière à serrer la main de son interlocuteur tout en le maintenant à distance, c'est le signe d'un affectif évident à l'égard de ce dernier. Toutefois, si la personne s'incline tout en avançant sa main tendue, c'est différent. Là c'est un signe de respect.

La hauteur de la main tendue (par rapport au corps)

Une main avançée nettement au dessus du niveau de la ceinture est un signe amical très clair. La personne propose sa main avec plaisir et affection.
A l'inverse, une main avançée en dessous du niveau de la ceinture est un signe de mauvaise volonté, de manque affectif à l'égard de la personne à laquelle la main est proposée (presque à contre coeur). C'est alors un geste faux et hypocrite qui doit conduire à se montrer méfiant à l'égard de la personne proposant sa main de la sorte.

Le degrés d'empathie en fonction de la convergence main/tête

Si la personne, qui avance sa main la première, penche légèrement sa tête du même côté que la direction prise par sa propre main (à gauche par exemple si elle est droitière), c'est un signe empathique qui montre une affection sincère.
Si sa tête penche du côté opposé, c'est mauvais signe. Et si sa tête penche légèrement sur sa propre droite après avoir serré la main, c'est une confirmation de son manque affectif probable à l'égard de celui auquel il s'adresse.

L'autre personne qui accepte de serrer la main, si elle a une affection sincère (pour son interlocuteur), aura tendance à pencher la tête du même côté que celle de celui qui avance sa main de façon à être en harmonie avec lui.




Le Blog d'Achat Futé

choix  Le Blog conseils (une sélection de conseils)